Imprimer cette page

Vos démarches
Partager sur Facebook

Dès le décès

  • Demandez à la Mairie un certain nombre d'extraits de l'acte de décès et plusieurs extraits de naissance des deux époux, vous en aurez besoin pour vos démarches.
  • Gardez un double ou une photocopie de toute correspondance adressée (en recommandé) aux organismes auxquels vous aurez affaire.

 

Le plus tôt possible

  • Si votre conjoint était salarié, avertissez par lettre son employeur (dans les 48 heures).
  • S'il était au chômage, prévenez le Pôle Emploi (ex ASSEDIC) qui versait ses allocations.
  • S'il était retraité, informez de son décès les différentes caisses de retraite (régime général et caisses complémentaires) dont il était allocataire.
  • Si votre conjoint avait contracté une assurance-vie, faites la déclaration de décès à l'organisme assureur (par lettre recommandée) en joignant un extrait de l'acte de décès.
  • Contactez la caisse d'Allocations familiales :
    • vous êtes déjà allocataire : elle révisera vos droits
    • vous n'êtes pas allocataire : elle peut vous ouvrir des droits.

 

Le veuvage n’ouvre pas droit automatiquement à une pension de réversion, il faut en faire la demande.

 

Informations juridiques

  • Notaire : consultez un notaire pour le règlement de la succession, surtout s'il y a des biens immobiliers ou des enfants mineurs. Vous avez six mois pour la déclaration de succession ou un an si le décès a eu lieu à l'étranger.
  • Juge des Tutelles : s'il y a des enfants mineurs, contactez-le au Tribunal de votre domicile.

 

Rien ne vous est accordé automatiquement. Renseignez-vous auprès des organismes.

Ne payez rien, ne signez rien sans avoir pris conseil auprès de personnes compétentes.

 

Vous pouvez consulter et télécharger des documents utiles ici.