jeudi, 11 juillet 2013 16:26

Pension De Réversion conjoint survivant

 

Dans le régime général et dans les régimes alignés, la pension de réversion peut être accordée sous certaines conditions.

L'âge : il faut avoir 55 ans au moment du point de départ de la pension de réversion sauf si le conjoint est décédé avant le 1er janvier 2009 (ou disparu avant le 01/01/2008). Dans cette éventualité l'âge minimum pour demander une retraite de réversion est de 51 ans.

Les ressources : les ressources personnelles ou celles du ménage (si le demandeur est remarié ou pacsé ou vit en concubinage) ne doivent pas dépasser les plafonds de l'année en cours.

Au 01/04/2014 : personne seule 1651,08 € - Ménage 2642,98 €.

Mariage : le pacte civile de solidarité (PACS) ou la vie mariale n e permettent pas d'obternir une retraite de réversion. Il n'y a pas de durée de mariage avec le conjoint décédé exigée.

En cas de remariage ou de vie maritale, le conjoint survuivant peut déposer une demande de réversion.


Montant de la pension : Elle est égale à 54 % de la retraite que percevait ou aurait perçu le conjoint décédé.
La retraite de réversion se cumule, dans une certaine limite, avec les ressources personnelles du demandeur.

 

 

 

Dans d'autres régimes, les conditions sont différentes. Se renseigner auprès de sa caisse de retraite.

Le veuvage en France, c'est près de 4 000 000 de veufs et veuves, 500 000 orphelins de moins de 20 ans (*)
Chaque année 235 000 hommes et femmes perdent leur conjoint. (*)

(*) données INSEE

Publié dans Présentation